Contribution  

Donate using PayPal
Amount:
   
Acheter "Qui sauve qui?" ici!
Affiche QuiSauveQui
   
   
 
LES SAUVETEURS S'APPAUVRISSENT – CEUX QUI ONT ÉTÉ SAUVÉS TRIOMPHENT
C'est de cette façon que des banques en échec ont reçu des centaines et des centaines de milliards. Les états sauveurs en ont été appauvris d'autant. Leurs dettes ont crû à la mesure des aides qu'ils accordaient.Retter verarmen
Les banques d'investissement Goldmann Sachs, Barclays, Loyds, BNP Paribas, Société Générale et la Deutsche Bank qui ont été sauvées directement ou indirectement sont considérées depuis comme des banques systémiques (« too big to fail »). Elles exigent en tout cas d'être sauvées. Elles ne peuvent faire faillite. C'est pourquoi les agences de notation leur donnent 4-5 points de plus de crédibilité et qu'elles reçoivent des crédits plus avantageux, ce qui les privilégie considérablement par rapport à la concurrence. Aux USA on appelle ça « aide sociale pour les chats gras ». En Angleterre, les banques systémiques encaissent ainsi tous les ans 100 milliards de livres supplémentaires. Cette poignée de banques d'investissement contrôle plus de 90% du marché mondial des produits dérivés du crédit. Elles ont derrière elles comme propriétaires et partenaires commerciaux les grands fonds spéculatifs d'investissement (hedge funds) du monde entier, qui avec un capital personnel minime dans les paradis fiscaux du monde dominent les paris. Elles ont toutes retrouvé leur puissance et commencent à jouer contre les états qui se sont fragilisés en s'endettant pour les sauver ! C'est ce qui ouvre le nouveau chapitre du film. À partir de maintenant il faut sauver les états.
   
Facebook Image
   

Supporter