Contribution  

Donate using PayPal
Amount:
   
Acheter "Qui sauve qui?" ici!
Affiche QuiSauveQui
   
   

Chaque jour le nombre de citoyen s’engageant dans la réalisation du projet de film « Qui sauve qui? » augmente. Certains contribuent par des dons d’argent. Plus de 112.000 € ont déjà été collectés. D’autres traduisent des interviews. Encore d’autres offrent leurs appartements et des informations sur les localités lors des tournages. A vous tous nos plus chaleureux remerciements. Sans vous ce film ne verrait pas le jour ! La première aura lieu en automne 2014 – de nouveau dans plus de 150 villes européennes simultanément, un soir qui reste encore à déterminer !

Dernièrement notre film nous a conduit en Espagne. , plus qu’ailleurs, il était claire que le sauvetage des banques sert avant tout à dérober les démunis de biens et encore plus de droits.

« Les citoyens mettent l'UE à genoux «, tel était le titre de la FAZ, quotidien conservateur, annonçant ainsi le succès du premier Référendum au niveau de l'UE « right2water ». Plus de 1,6 millions de citoyens et de citoyennes de 11 pays avaient protesté par leur signature contre l'introduction de la privatisation de l'approvisionnement municipal en eau par la contrainte de l'appel d'offres. Maintenant, suivant la proposition du commissaire européen Barnier, l'UE retire le domaine de l'eau de la directive sur les concessions. Ceci est un succès remarquable de la démocratie dans une UE qui d'habitude écoute plutôt les multinationales.
Avec tous ceux qui y ont contribué nous sommes particulièrement fiers que notre « film d'en bas » « Water Makes Money », projeté plusieurs centaines de fois, représente une part importante dans cette victoire sur les multinationales de l'eau. Cela donne du courage et de la confiance dans la force de l'éclaircissement, dans le pouvoir du grand nombre des petits contre les grands puissants !

25.2.2013: The film project "Who is saving whom" has its first great success. Our proposal Public Eye Award 2013 for Goldman Sachs was sucessfull. The Public Eye Jury has elected the US bank for this year's jury award.

Herdolor-Lorenz

This US banking firm is a key player in financially driven globalisation, which pays for the profits of a few with exploding inequality and the impoverishment of broad strata. Here is what Andreas Missbach, financial expert from the Berne Declaration, has to say about it: "Goldman's derivative deals, which fudged Greece's way into the Eurozone, pawned the future of the Greek people. Moreover, the managers of Goldman Sachs are masters of the revolving door: they secure the bank tomorrow's business via changes in political and public offices."  Read more here.

 

 

 

 

 

   
Facebook Image
   

Supporter